Un tchat en ligne pour les femmes victimes de violences

Ceci n'est pas un message d'amour, nouvelle campagne de sensibilisation d'En avant toute(s)

L’association de lutte pour l’égalité et la fin des violences sexistes et sexuelles En avant toute(s), s’associe au studio de production MenuXL pour lancer la campagne “Ceci n’est pas un message d’amour” réalisée par Edith Chapin et co-écrite avec Morgane Ortin.

Le sujet est primordial : les jeunes femmes sont sur-représentées parmi les personnes victimes de violences conjugales. Le phénomène concerne 1 jeune sur 7, pour 1 femme sur 10 tous âges confondus (enquête ENVEFF). “Avec la pop culture, les jeunes sont imprégné·es de l’idée que l’amour doit être une passion folle, presque destructrice. Ce film dénonce la romantisation de ces mécanismes notamment de la jalousie qu’ils vont considérer comme une preuve d’amour. Il est vital de leur transmettre ce message.“ Ynaée Benaben, directrice et cofondatrice d’En avant toute(s).

Le film incite à la mobilisation via un appel à la générosité sur le site d’En avant toute(s) pour lutter pour la fin des violences au sein du couple. En effet, si il est primordial d’encourager la libération de la parole pour les personnes victimes de violences, cela ne peut aller sans le soutien aux structures qui les écoutent et les accompagnent, comme le fait En avant toute(s) via son tchat Commentonsaime.fr.

Depuis la création du tchat, l’association a enregistré plus de 19 900 tchats et accompagne un nombre croissant de personnes mineures rapportant des violences sexistes et sexuelles et/ou intrafamiliales. Ynaée Benaben, directrice et cofondatrice de l’association En avant toute(s), insiste sur l'importance des campagnes de sensibilisation représentant des jeunes femmes, affirmant : "On sait aujourd'hui que les jeunes femmes ont énormément de mal à se retrouver dans les représentations de femmes victimes de violences conjugales. Avoir des campagnes qui leurs ressemblent, c'est essentiel qu’elles puissent s’y identifier pour endiguer le phénomène qui concerne encore 1 jeune de moins de 25 ans sur 7."

Chaque don compte, n'hésitez pas à nous soutenir et à partager la vidéo !

Merci <3 

Les actualité du second trimestre 2023 sur le tchat d'En avant toute(s)

L’équipe de réponse au tchat d’En avant toute(s) a publié son bilan du deuxième trimestre 🌞 

D’avril à juin 2023, l’association est fière d’avoir pu réaliser 1629 tchats, pour un total de 851 interlocuteur·rices. 

Les 2 tranches d’âge les plus représentées sont les 18-25 ans (35,9%), et les 26-35 ans (32,6%). On note aussi que 83 mineur·e·s ont utilisé le tchat, un chiffre plus élevé qu’au trimestre précédent.

Les violences les plus souvent déclarées par les personnes victimes sont les violences psychologiques et sexuelles, dans respectivement 69,6% et 50% des cas. 32,3% décrivent des violences verbales, et 32,9% des violences physiques

Les financements reçus ont permis de garder le tchat ouvert 78h par semaine, de 10h à minuit du lundi au jeudi, et de 10h à 21h le vendredi et samedi, avec 12 personnes au sein de l’équipe de réponse. 

Le 25 novembre a lieu la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Le tchat connaît chaque année un pic de fréquentation, lié à la communication générale faite autour de ce sujet. 

Nous avons plus que jamais besoin de vous pendant cette période intense 💜

Merci à toutes et tous pour votre soutien ! 

Offrez du sens, simplement.
Offrir des difts